• Comment est née l’association contre la violence à Saint-Denis / Plaine Commune ?

    L'association contre la violence est née d'abord d'un collectif sans parti pris politique et racial. Un jour, de novembre 2003, à 19h à Saint Denis, Natacha Fellous a été victime d'un vol à la portière. Vitre passager brisée en mille éclats se répandant avec force à l'intérieur du véhicule et dans les cris de terreur, un bras ganté qui attrape furtivement son sac à main posé à même le sol. Pendant ce temps, cette nouvelle victime ne savait pas que d'autres subissaient le même jour, une agression plus ou moins violente mais de toutes les façons, une agression. En effet, la réalité, à Saint-Denis, Plaine Commune va bien au delà de l'imaginable, et ne peux être simplifiée et synthétisée par une série de statistiques. Des personnes âgées, frappées sans aucune retenue pour un porte monnaie à peine rempli, des gamins de 13 ans rackettés et terrorisés, des femmes pour la plupart agressées deux fois, voire trois, pour un sac dont le contenu ne méritait pas évidemment le traumatisme laissé. ….bref, une situation inacceptable dans une ville où ces citoyens ont choisi d'habiter parce qu'il fait aussi bon y vivre. Très rapidement, l'idée du collectif a suscité de très nombreux appels et réactions des Dionysiens et de personnes résidant en dehors de la ville. Le collectif en deux semaines à réunit plus de 350 signatures et s'est structuré en association (lien sur les statuts) pour dénoncer la violence à Saint Denis. Affirmer haut et fort que cette violence est inacceptable.
  • Articles récents

historique des actions

- 48 % des vols avec violence du 93 ont été commis à Saint Denis – Plaine Commune
Cet ahurissant résultat a été communiqué à la presse par le préfet de Seine Saint-Denis en janvier 2006 (le Parisien du 20 janvier 2006). Que s’est-il passé ensuite ?.
>>>Lire le communiqué de presse
>>>Lire l’article du Parisien

- Marche contre la violence samedi 11 juin 2005
Samedi 11 juin 2005 vous êtiez plusieurs centaines de personnes à nous avoir rejoint pour dire non à toutes les violences.
>>>Galerie de photos

- BILAN DE L’ANNEE 2004
Depuis sa création en janvier 2004, l’Association Contre la Violence n’a cessé de défendre les victimes de violence urbaine et le droit à la sécurité pour tous. Nous vous remercions de l’aide que vous nous avez apportée durant cette année.
>>>Lire la suite

- Tract du 13 Mars 2005
Si l’État semble réagir en lançant la construction d’un nouveau commissariat à la Plaine Saint-Denis et en mobilisant des forces de police supplémentaires, la municipalité de notre ville ne semble pas, par contre, se presser pour venir en aide aux victimes de la violence urbaine dans notre ville.
>>>Lire la suite

- Compte-rendu de la rencontre avec le nouveau Maire le 12/02/2005
Le 3 février, le bureau de l’Association contre la violence a rencontré le nouveau Maire de Saint Denis, Monsieur Paillard et son adjoint en charge de la Tranquillité Publique, Monsieur Laute, ainsi que leurs collaborateurs Messieurs Smadja et Salou.
>>>Lire la suite

- Fax envoyé au ministère de l’intérieur le 12/02/2005
Des élèves de l’école de la Légion d’Honneur sont victimes depuis près d’un mois d’agressions avec violence
>>>Lire la suite

- Communiqué de presse du 10/02/2005
Face aux actes de violence à l’encontre des certaines élèves de l’école de la Légion d’honneur, l’Association Contre la Violence se mobilise pour dénoncer avec force l’insécurité sur Saint-Denis.
>>>Lire la suite

- La marche contre la violence
Samedi 20 novembre 2004, Rendez-vous à 15 H 30 sur la place de l’église Neuve (AU BOUT DE LA RUE PIETONNE), MARCHONS ENSEMBLE SANS PARTI-PRIS POLITIQUE ET RACIAL..
>>>Téléchargez le tract

- Bulletin d’information du 9 octobre 2004
Préparer l’avenir et réussir la marche contre la violence le 20 novembre 2004 pour soutenir les victimes d’agression..
>>>Téléchargez le tract

- Compte rendu du 1er octobre 2004
Compte rendu de la rencontre du 1er octobre 2004 au ministère de l’Intérieur avec le directeur du cabinet de Monsieur le Ministre DE VILLEPIN : UN CONSTAT D’ÉCHEC
>>>
Téléchargez le CR

- Lettre d’information n°3 (aout 2004)
Le Ministre de l’Intérieur, M. de Villepin a indiqué lors de sa visite que l’augmentation de la
délinquance est constane à Saint-Denis +3,8%
>>>Téléchargez la lettre d’information

Laisser un commentaire

 

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RogeurNorris
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres